Lors de l’exécution de mouvements ou d’exercices modérés ou puissants, notre corps fonctionne grâce à un mécanisme d’amortisseurs composé des vertèbres et des disques intervertébraux.  Les disques intervertébraux sont composés d’un centre appelé noyau pulpeux et entouré d’un anneau fibreux qui couvre le passage de la moelle épinière.

Cet équilibre entre vertèbres et disques intervertébraux est parfois altéré par des mouvements forts ou même par des exercices puissants sans prendre de précautions. L’altération la plus fréquente devient la hernie discale.

Mais qu’est-ce qu’une hernie discale ? C’est la cause la plus fréquente des douleurs lombaires irradiant vers les membres inférieurs. Une hernie discale affecte le noyau pulpeux et un anneau fibreux qui entoure la moelle épinière. Cette maladie prend naissance lorsque le noyau pulpeux se déplace plus tard, en raison de la dégénérescence de l’anneau fibreux du disque dans le canal rachidien. En outre, cette condition est généralement liée à une dégénérescence de la colonne vertébrale, à un surmenage ou à un traumatisme et est très fréquente après l’âge de 30 ans.

Qu’est-ce qui peut causer une hernie discale ?

  • Les mouvements répétés avec de lourdes charges dans lesquelles le dos souffre d’épuisement extrême.
  • A des coups inattendus le long de toute la colonne vertébrale.
  • Flexion ou extension redondante ou abrupte de la colonne vertébrale.

Il faut garder à l’esprit que ce problème peut également survenir chez des patients ayant déjà des pathologies de la colonne qui favorisent la saillie ou la sortie du noyau par le disque. Pour cette raison, voici quelques exercices qui servent de thérapie pour la douleur causée par ce problème. Pour effectuer cette routine, il est important de s’allonger par terre sur le dos, puis de plier les genoux à un angle de 45 degrés. Il est nécessaire de contracter les muscles autour de la partie centrale et les muscles des mains, il est également nécessaire de lever la jambe droite jusqu’à ce qu’elle soit droite et dirigée vers le plafond. Maintenez ensuite la position pendant deux secondes, puis revenez à la position initiale. L’intervention doit être effectuée 10 fois, mais maintenant la jambe gauche prend une pause de 30 secondes.

2. étirement du genou à la poitrine

C’est l’un des exercices les plus efficaces pour étirer le bas du dos et promouvoir le mouvement au niveau de l’hernie dorsale. Pour ce faire, vous devez vous allonger par terre sur le dos et vos genoux doivent être à un angle de 45 degrés. Ensuite, la jambe gauche doit être saisie derrière le tendon du bouchon et passée vers la poitrine, cette position doit être maintenue pendant deux ou trois secondes. Ensuite, il est nécessaire de retourner à l’endroit d’origine, en outre, cela doit être fait 10 fois avec la jambe droite et 10 fois avec la jambe gauche en prenant un repos de 30 secondes chacun.

3. inclinaison du bassin

Pour cette formation, il est également de se coucher sur le sol sur le dos, plier les genoux au même angle 45 degrés. Ensuite, vous devez contracter les muscles autour de la partie centrale, puis aplatir votre dos contre le sol, maintenant ainsi vos muscles abdominaux contractés pendant l’exercice. Faites cela 15 fois, en prenant une pause de 30 secondes, cela permet de desserrer et de renforcer la zone de la hernie dorsale.

4. squats sur le mur

Arrêtez votre dos droit contre le mur, vos talons devraient être 18 ou 22 pouces du parapet. Ensuite, les muscles abdominaux doivent être contractés, puis glissés le long de la paroi jusqu’à ce que le corps soit dans une position de lame avec les muscles parallèles au sommeil, après deux secondes vous devez revenir à la position normale.

Ces quatre exercices sont idéaux pour réduire la douleur qu’une hernie discale peut causer. Si elles sont effectuées et qu’aucun résultat positif n’est trouvé, le meilleur conseil que nous puissions vous donner est d’aller voir votre médecin de famille. Rappelez-vous que la douleur que vous ressentez n’est pas due à la hernie elle-même, mais plutôt à la pression qu’elle exerce sur la moelle épinière

Comment soigner une hernie discale ?

Si la hernie n’a pas pu être évitée, il va falloir agir pour éviter de vous provoquer des dégâts à longs termes. Tout d’abord, pour éviter de trainer de longs mois une douleur l’attente qui vous empêchera de vivre et de vous entrainer convenablement, n’hésitez pas à consulter l’avis d’un spécialiste.

Il vous faudra ensuite beaucoup de repos pour venir à bout de cette torture qui pourrait vous faire souffrir un long moment. EN effet, l’hernie discale peut durer en longueur si elle n’est pas soignée. Pour éviter les dommages, un kinésithérapeute ou un ostéopathe pourrait vous aider à soigner vos lombaires.

En cas de dommages, l’appel à un chirurgien pourrait être nécessaire afin de réparer votre dos et vous permettre de reprendre vos activités en toute sécurité. Néanmoins, vous pouvez vous rassurer, l’appel à la chirurgie n’est pas indispensable et des méthodes douces peuvent toujours être envisageables. De manière générale, n’oubliez jamais que des règles de sécurité vous permettent de vous protéger et de vous entrainer en toute sécurité sans mettre votre santé en péril.

Ecouter les conseils d’un coach sportif est toujours préférable lors de la pratique du sport avec de lourdes charges. N’hésitez pas à faire usage des miroirs en salle de sport pour vérifier votre posture au cours de l’entrainement et éviter tout désagrément.

Nos conseils sports :