Il y a quelques années, il n’existait qu’une seule sorte de tapis de yoga : le PVC, d’une seule épaisseur, et de deux couleurs : violet ou bleu plus sur ce lien aujourd’hui, il est possible de trouver un tapis de yoga adapté à tous les désirs et à toutes les exigences, grâce à la popularité croissante du yoga et au développement de nouveaux matériaux spécialement conçus pour cette pratique.

Nous comprenons qu’il puisse être un peu intimidant de devoir choisir entre tant d’alternatives de tapis, chacune ayant sa propre présentation, sa qualité, son prix et sa technologie. Comme si cela ne suffisait pas, Sukha propose un assortiment varié d’articles adaptés à différentes pratiques, personnes et exigences.

Votre tapis de yoga doit répondre à son objectif premier, qui est de vous maintenir stable dans vos poses, quelle que soit la couleur ou le motif que vous choisissez. Le matériau utilisé pour fabriquer un bon tapis de yoga détermine la majorité de ses caractéristiques

Dans cet article, nous allons essayer de vous donner quelques conseils sur « ce à quoi il faut penser » lors du choix d’un tapis. Bien que notre objectif chez SUKHA soit de construire une marque de tapis de yoga durable, nos produits visent également à vous offrir la meilleure technologie et les meilleurs matériaux disponibles dans le monde entier, de sorte que vous n’avez pas à envier ou à chercher au-delà de ce que vous pouvez recevoir ici.

Utilisez ce guide pour choisir un tapis de yoga qui répond à vos besoins, notamment votre pratique, vos priorités, votre style de vie, vos valeurs et votre budget.

Il y a quelques éléments à prendre en compte :

MATÉRIAU 1

Le PVC est le matériau le plus souvent utilisé pour les tapis de yoga, tant dans sa version standard que dans sa version haute densité. Ce matériau permet de créer des tapis à bas prix, mais au prix d’un coût environnemental important. Le PVC est un matériau durable qui met plus de 1000 ans à se dégrader et qui émet des polluants dans le sol et dans l’air lorsqu’il est brûlé.

Le TPE est une option un peu plus écologique qui a gagné en popularité ces dernières années. L’ECO Yoga Mat est le nom donné à cette génération de tapis. Le fait est que le TPE se dissout plus rapidement que le PVC, mais il contient toujours une petite quantité de plastique.

Le caoutchouc naturel, le coton organique ou la microfibre, le polyuréthane écologique et le liège sont quelques-unes des nouvelles alternatives plus écologiques. Ces matériaux sont non seulement plus écologiques (tant en termes de production que d’élimination), mais ils sont aussi particulièrement conçus pour le yoga.

L’Épaisseur est le deuxième facteur à prendre en compte.

Est-il vrai que plus le rembourrage est épais, meilleur est l’amortissement ? FAUX !!!! Cela n’est vrai que si les matériaux sont les mêmes.

Notre gamme APRENDIZ, par exemple, a une épaisseur de 6 mm. Elle possède les mêmes propriétés de rembourrage que les tapis en PVC standard. Ils offrent une résistance et un soutien, en particulier pour ceux qui débutent et souhaitent davantage de soutien au niveau des genoux et des coudes, ainsi que pour ceux qui souffrent d’une leçon et ont besoin d’aide.

La situation change lorsque l’on parle de caoutchouc naturel. Le caoutchouc naturel n’est comparable à aucun des matériaux classiques des tapis de yoga en termes de rembourrage et de densité. Cela signifie que si vous avez besoin de 5 ou 6 mm pour les tapis en PVC classiques (ou même pour notre propre gamme Apprentice TPE), vous n’avez pas besoin de la même épaisseur pour le caoutchouc naturel. Le caoutchouc est plus dense et, même à des épaisseurs moindres, il offre un excellent amortissement. Il offre également plus de résistance et de soutien que tout autre MAT, ce qui en fait un matériau imbattable pour les pratiques exigeantes, notamment les sauts, les chutes et les vinyasas complexes.

Rappelez-vous que notre ligne d’inspiration de 3,5 mm avertit de manière similaire à un tapis en PVC de 5 ou 6 mm, à titre indicatif.

3. LE POIDS

Il existe des tapis de voyage ultra-légers pesant moins d’un kilogramme et des tapis beaucoup plus volumineux adaptés au studio de yoga ou à la maison. Si vous ne savez pas par où commencer, choisissez un niveau intermédiaire (2 ou 3 kg).

Les tapis pesant plus de 3 kg conviennent mieux aux personnes qui ont une pratique puissante et fluide. Ils permettent un contact fort avec le sol, ce qui favorise la stabilité de la posture.

Si vous prévoyez d’emmener votre pratique du yoga en voyage, nous vous suggérons d’investir dans un tapis de voyage. Ils sont petits, légers et pliables, ce qui les rend parfaits pour être glissés dans un sac ou une valise. Gardez à l’esprit qu’avec ce type de tapis, vous devrez sacrifier un peu de rembourrage.

La prise est le numéro quatre.

C’est là que nous pensons qu’il faut mettre le plus l’accent, car pour de nombreux yogis, la prise est l’un des aspects les plus critiques pour déterminer s’ils aiment ou détestent le tapis.

PVC : Les tapis en PVC sont souvent légers et doux. Nous créons une chaleur interne pendant la pratique, et il est naturel que les mains et les pieds transpirent ou exsudent de l’huile. Comme le plastique n’absorbe pas la sueur, vous commencerez à glisser pendant la pratique, ce qui est à la fois irritant et dangereux. Le principal inconvénient de cette substance est qu’elle se « déchire » lorsqu’elle est utilisée, ce qui entraîne la formation de petites boules partout sur le sol. Ils n’ont pas beaucoup de résistance ou d’endurance.

Les tapis en PVC à haute densité sont connus sous le nom de tapis à cellules fermées car ils sont plus robustes, plus lourds et plus imperméables. Avant de les utiliser, il est nécessaire de les « casser ». Ils peuvent devenir assez glissants s’ils sont portés dans une pratique avec beaucoup de sueur.

TPE : Ce matériau est utilisé pour fabriquer des tapis d’apprentissage. Nous les suggérons pour ceux qui débutent dans le domaine du yoga et dont les besoins de pratique ne sont pas trop importants. Ils sont texturés pour faciliter la prise en main (à la fois sur le sol et pendant la pratique).

La microfibre est un matériau ressemblant à une serviette qui est très absorbant. C’est la couche supérieure de nos lignes Trotamundo et Inspiration : Ce matériau est destiné spécifiquement aux athlètes qui transpirent abondamment pendant l’entraînement. Lorsqu’elle est mouillée, la surface en microfibre offre une adhérence exceptionnelle. Idéal pour le yoga chaud, le power yoga, le bikram yoga, l’ashtanga yoga et autres pratiques de yoga chaud. De plus, la surface en microfibre élimine le besoin d’une serviette pour recouvrir le tapis.

La surface de nos gammes Sukha et Superior est fabriquée en polyuréthane écologique. Cette technologie offre une adhérence humide ou sèche qui va révolutionner votre façon d’aborder le jeu. Après avoir essayé un tapis avec cette surface, il est difficile de revenir en arrière. Idéal pour les professionnels qui ont besoin de beaucoup d’attention.

La subérine, une matière cireuse et collante présente dans le liège, est libérée lorsqu’elle est mouillée. Plus vous transpirez, plus votre prise est serrée. Les micropores du liège, contrairement à tout autre tapis de yoga sur le marché, empêchent la transpiration de s’accumuler sur le tapis, quelle que soit l’intensité de votre pratique. Ne vous inquiétez pas de glisser, le remède est là.

Nos conseils sports :