Qu’est-ce que l’axe hormonal ?

QU’EST L’AXE

L’axe ou aussi appelé hpta n’est autre que l’abréviation de l’axe hypothalamus-pituitaire-testiculaire” ;, qui est le chaînage des fonctions de l’hypothalamus, hypophysis et testicules de façon hiérarchique (ils sont hiérarchisés de telle façon que le précédent règne sur son suivant).

Nous allons maintenant commencer par la partie la plus importante et la base de l’axe et nous allons descendre de façon hiérarchique selon ses fonctions et ses ordres.

L’HYPOTAL

C’est une glande située sous le crâne. Il est en charge de plusieurs fonctions, je ne m’étendrai sur aucune des fonctions qui ne nous intéressent pas et je me limiterai à les nommer :

1) La régulation de température.
2) Régulation du métabolisme de l’eau.
3) Régulation de l’appétit.
4) Régulation des fonctions végétatives ou idiotropiques (respiratoires et vasculaires).
5) Régulation du mécanisme Sleep-Wake.
6) Régulation des mécanismes de l’émotion.
7) Régulation de l’hypophyse, ce qui nous intéresse ;. En d’autres termes, il est chargé de sécréter toutes les hormones dont l’hypophyse a besoin pour ses fonctions et celles-ci arrivent sous forme de préhormones à la glande pituitaire qui les purifie et les envoie dans le torrent circulatoire. Si ces “préhormones” ; qui atteignent la glande pituitaire ne sont pas produites, il ne sera pas possible d’exécuter la fonction spécifique de chaque hormone résultante dans la glande pituitaire.

Comme nous pouvons le voir, il s’agit d’un système hiérarchique dans lequel si la partie principale tombe, les autres vont tomber.
Maintenant, une fois que toutes les prohormones nécessaires aux fonctions de l’hypophyse ont été produites, elles sont envoyées à l’hypophyse au moyen d’un pédoncule entre les deux, appelé hypophyse.

LA HIPÓFISISIS

La glande pituitaire est la plus importante glande endocrine car elle règle la majorité des processus biologiques de l’organisme.
Il est situé sur le crâne, suspendu à l’hypothalamus.

L’hypophyse est divisée en plusieurs lobes :
1) Le lobe postérieur est constitué de tissu nerveux appelé neurohypophyse, vous pouvez donc aussi le retrouver sous ce nom. Je ne nommerai ces fonctions que parce que c’est le lobe antérieur qui remplit les fonctions qui nous intéressent.

Fonctions :

a) Le lobe postérieur régule l’urine par les reins grâce à l’hormone antidiurétique produite par la glande pituitaire.
b) Chez la femme, l’hormone oxytocine assure que l’utérus et les seins sont capables d’effectuer des contractions de l’utérus pendant le travail et la production de lait dans les seins.

2) Le lobe antérieur est d’origine épithéliale, indépendant du système nerveux et a une structure glandulaire typique et est appelé adéno-hypophyse (glande pituitaire).

Les hormones produites par le lobe antérieur sont les suivantes :

a) STH : Les cellules alpha et epsilon sont apparemment celles qui produisent l’hormone somatotrope (STH). Je suppose que maintenant, et de plus en plus avec tous les messages qui ont été mis sur le qqch (le qqch aussi vous avez pu voir comme gh ou hormone de croissance ou hormone de croissance) vous savez déjà plus ou moins ce que leurs fonctions, mais quand même, dans le cas où quelqu’un ne les a pas lus :

Résumé, nous pourrions dire que le qqch est responsable de stimuler la croissance du corps. Comme nous le savons, c’est une hormone polypetide composée d’une chaîne de 191 acides aminés.
Le qqch aide également à la métabolisation des sucres, des graisses et des protéines.
La STH favorise l’entrée des acides aminés dans la cellule, première étape fondamentale pour la constitution des protéines.
Les hormones sexuelles, mais surtout les androgènes (mâles), favorisent leur incorporation dans les protéines. Au niveau des sucres, la STH s’oppose à l’action de l’insuline, favorisant la transformation effectuée précisément par l’insuline des sucres en acides aminés ; une nouvelle matière est ainsi produite pour la synthèse des protéines.

En référence aux graisses, la STH stimule leur catabolisme ; elle fournit ainsi aux chaînes enzymatiques cellulaires, responsables de l’assemblage des protéines, une matière dont elles peuvent profiter.

Allez, comme je suppose que vous avez lu, vous savez déjà pourquoi on administre qqch exogène : par ses effets d’hyperplasie (création de nouvelles fibres musculaires), une meilleure rétention d’azote, une arme puissante pour brûler la graisse.

b) TSH : les cellules bêta produisent la TSH ou hormone thyroïdienne qui, comme nous le savons tous, régule le fonctionnement de la thyroïde, une glande située sous le cou, qui est responsable de la production de t4 dérivant en t3, qui est principalement responsable du contrôle du taux des réactions chimiques dans les cellules du corps. C’est pourquoi vous avez souvent entendu dire que le t3 exogène à fortes doses est catabolique, car les processus métaboliques s’accélèrent beaucoup.
Techniquement, la vitesse des réactions métaboliques est appelée le taux métabolique.

Par des réactions biochimiques intracellulaires qui génèrent de l’énergie, les hormones thyroïdiennes contrôlent la vitesse de fonctionnement de la plupart des organes du corps, tels que le cœur, l’intestin, les muscles, etc. Comme vous avez pu le déduire, une plus grande quantité de t3 dans le sang (qu’elle soit endogène ou exogène) augmente le taux métabolique, favorisant la formation de certaines substances appelées enzymes, qui ont un effet accélérateur direct sur les réactions chimiques des cellules. Généralement, plus la quantité d’une enzyme présente est importante, plus la réaction qu’elle contrôle est rapide.

Enfin, les hormones thyroïdiennes augmentent le nombre et l’activité des mitochondries dans la cellule. Les mitochondries sont les organes cellulaires qui produisent le?carburant ? (ATP) que d’autres composants de la cellule ont besoin pour effectuer divers processus métaboliques.

c) ACTH : Cette hormone est responsable de la stimulation du cortex surrénalien, dont une des fonctions qui peut nous intéresser est la métabolisation des sucres.

d) LH : hormone chargée d’induire les testicules à fabriquer la testostérone.

e) FSH : stimule les cellules germinales des tubes séminifères qui font partie des testicules, afin qu’elles produisent les spermatozoïdes. Si vous connaissez un culturiste qui a été ON pendant de nombreuses années, je sais un certain nombre d’entre eux, que lorsqu’ils veulent avoir des enfants, ces niveaux les ont sur le sol et sont incapables de fertiliser leur partenaire et doivent se mettre en traitement, en raison de l’utilisation abusive et répétée des anabolisants. Pour que le sperme soit fabriqué, le fsh et le lh doivent agir en conjonction, donc ces 2 valeurs doivent être correctes.

f) Prolactine (PRL) ou hormone lutéotrope (LTH) : contrairement aux autres hormones qui produisent une réponse de production de certaines hormones pour déclencher certaines fonctions, la fonction de la prolactine chez l’homme doit précisément être aussi faible que possible car des valeurs élevées peuvent produire impuissance, infertilité et très faible niveau de libido. J’ai cherché quelle est la fonction de la prolactine chez l’homme, mais à part cela, je n’ai rien trouvé, ils disent juste que c’est inconnu.

Sauf pour STH, les autres hormones ne vont pas agir directement sur le corps en produisant un effet, c’est pourquoi on les appelle glandulotropes, car elles n’agissent pas directement sur le corps mais elles stimulent les glandes endocrines pour produire et circuler leurs hormones qui sont finalement celles qui vont remplir ces fonctions.

CE QUI AFFECTE L’UTILISATION DE L’AAS, STH ou T3 A L’AXE ?

Le corps tend à l’homéostasie et à la rétroaction, qui pourrait être définie comme l’équilibre entre les valeurs normales de toutes les substances.

Prenons un exemple pratique : supposons que nous injections un ester de testostérone comme propionate, énanthate ou cypionate pendant une période de temps donnée. Logiquement, ayant une contribution exogène et en plus grande quantité que notre production naturelle, nos niveaux de testostérone sera très élevé, nous le faisons pour augmenter l’anabolisme, car avec ces niveaux de testostérone nous pouvons assimiler plus de nutriments, nous entraîner plus fort, augmenter notre force, etc.
L’hypothalamus, voyant qu’il y a des niveaux très élevés de testostérone, n’enverra pas les prohormones nécessaires à la glande pituitaire pour qu’elle produise les hormones qui doivent atteindre les testicules le signal de “OK” ; pour que la testostérone soit produite, pour que notre testostérone endogène cesse d’être fabriquée, et en plus, notre taux de prolactine augmentera, notre FSH diminuera (nous serons infertiles ou aurons moins de chance de laisser notre partenaire enceinte) parmi de nombreuses autres actions qui seront produites comme l’augmentation du niveau d’œstrogène (naturellement, sans utiliser d’antioestrogène le fera).

La même chose se produirait avec t3 et qqch.

Eh bien, nous avons terminé le cycle et notre “axe” ; (nous voulons dire que lorsque nous disons que l’axe est touché aux fonctions qui déclenchent les hormones du lobe antérieur de l’hypothalamus) sera très touché : nous ne produirons pas de testostérone, nous serons infertiles, nous aurons la libido faible ou nulle, nous aurons un niveau plus élevé en estrogène (selon l’usage) et nous pourrons avoir une atrophie testiculaire. Aussi si nous avons mis qqch ou t3 exogène parce que ces valeurs seraient inférieures.

Si l“hypothalamus n’était pas &8220;intelligent’ ; notre corps resterait ainsi pour la vie, mais le corps analyse que déjà quand l’administration exogène cesse, les niveaux de testostérone baissent à nouveau et lh, fsh, tsh seraient produits à des doses adéquates afin que les testicules retrouvent la nécessaire testostérone, la thyroïde les t4 et t3, la thyroïde les t4 et

Comme cela peut prendre quelques semaines à l’organisme, il est habituel d’utiliser un post-cycle et une série de protecteurs pour aider l’organisme (bien qu’en réalité ce qui est fait est de tromper) à produire à nouveau toutes les substances nécessaires et à retrouver l’équilibre parfait.

 

L'actualités des Films Expendables