Les muscles de la cuisse sont ceux qui participent à la démarche bipède et au maintien du corps en position verticale, mettant en mouvement les longues plaques osseuses. Ces muscles sont classés comme antérieurs qui sont pour la plupart des extenseurs, postérieurs qui sont des fléchisseurs et médians qui sont des adducteurs.

Groupe antérieur

Ces muscles agissent sur l’articulation du genou, dans les mouvements préférentiels entourant son axe frontal, qui détermine clairement sa position sur les faces antérieures et postérieures de la cuisse qui sont insérées dans la jambe. Ce groupe se compose d’un muscle fémoral quadriceps et d’un muscle sartorius.

Le muscle du quadriceps fémoral est constitué de 4 muscles différents, le rectum fémoral est très superficiel et est couvert à la fois par le tenseur du fascia supérieur et le muscle sartorius, le vaste muscle latéral entourant le fémur par le lac latéral, Le vasto médial est situé par rapport au fémur à partir de la ligne rugueuse du fémur et le muscle vasto intermédiaire est situé par rapport au fémur dont il a l’origine dans le sens proximal jusqu’à toucher la ligne intertochantérienne. Le muscle sartorius part de la colonne iliaque et est inséré dans la tubérosité tibiale, s’étend jusqu’au genou et en flexion en faisant tourner la jambe vers l’intérieur, agissant avec d’autres muscles qui ont la même insertion.

Groupe postérieur

De la même manière que le groupe antérieur, il agit dans l’articulation du genou, les mouvements de l’axe frontal déterminant son emplacement.  A l’intérieur des muscles, il y a le semi-tendineux connu pour son tendon étendu, le muscle semi-membraneux qui continue avec le ligament poplité, le muscle fémoral biceps qui a deux têtes, le muscle poplité qui a une forme triangulaire.

Groupe médial

Agit sur l’articulation coxale et se compose de plusieurs muscles, dont le muscle poplité contenant les vaisseaux fémoraux après leur sortie du pelvis, le muscle adducteur long qui est dirigé vers le bas et en direction latérale, le muscle adducteur court qui est situé sous les précédents, le muscle adducteur magno est le plus puissant des adducteurs et le muscle gracieux qui commence dans la branche inférieure du pubis, très proche de la symphyse pubienne. Il est possible d’insérer dans le fascia crural et la tubérosité du tibia.

Ce groupe se caractérise par des muscles adducteurs qui effectuent l’adduction de la cuisse, provoquant une brève rotation latérale de la cuisse. Ce sont celles qui sont situées le plus près de la face antérieure et qui se croisent avec l’axe transversal de l’articulation coxale, ce qui peut aussi créer une flexion à travers les deux articulations. D’autre part, les adducteurs de cuisse fléchissent la jambe au niveau de l’articulation du genou et font ainsi tourner la jambe du milieu.