La relaxation musculaire progressive est considérée comme une technique de traitement de contrôle d’activation, développée par le médecin Edmund Jacombson depuis plusieurs années. Ce personnage soutient que parce que la tension musculaire s’accompagne d’anxiété, une personne peut réduire l’anxiété en apprenant à détendre la tension musculaire. L’une des techniques de relaxation les plus simples et les plus faciles est la relaxation musculaire progressive, une procédure qui peut être utilisée aujourd’hui, qui présente également une orientation physiologique importante.

Cette technique est généralement basée sur l’idée que la pensée et l’état émotionnel affectent le niveau de réponse musculaire en évitant une relation entre muscle, pensée et émotions. La relaxation musculaire progressive est une excellente option pour les personnes souffrant de troubles du sommeil, car elle produit facilement un repos musculaire intense grâce auquel il est beaucoup plus facile de concilier le sommeil. Bien qu’il soit également recommandé de soulager le stress quotidien et de contrôler la colère et l’anxiété.

Règles de base de la relaxation musculaire

– ; La concentration est essentielle à la relaxation.

– ; Il faut éliminer autant que possible toute contraction ou sensation de fatigue (a).

– ; L’endroit où elle est effectuée doit être calme.

– ; Les environnements chauds ou très froids doivent être évités.

– ; La lumière doit être faible.

– ; Les vêtements doivent être adaptés aux conditions environnementales.

L’essentiel de la technique consiste à détendre certaines parties du corps puis à les relaxa Le fait de pouvoir observer la tension puis la relaxation lorsque vous cessez de contracter un muscle peut vous aider à ressentir un bien-être corporel agréable qui se traduit par un équilibre psychologique. En outre, l’environnement dans lequel se déroule la relaxation musculaire doit être adéquat, avec peu de lumière et, si possible, profiter des effets relaxants que certaines odeurs ont.

Il est également important de souligner la sensation, parce que non seulement vous devez être tendu ou détendu, mais faites attention aux sensations qui prennent naissance dans chaque mouvement. En fait, pendant la pratique, la personne devrait s’efforcer de donner un sens monotone et rythmique aux phrases qui se dirigent, en essayant de rendre l’esprit complètement concentré sur les phrases proposées.

étapes pour la relaxation musculaire

1. Adoptez d’abord une posture où la personne se sent à l’aise, les mains tendues sur le corps. Avec le temps, vous pouvez détendre les différents groupes musculaires à partir de l’auto-instruction.

2. L’étape suivante consiste à prendre une profonde respiration en pause. Prenez ensuite l’air par le nez et relâchez-le lentement par la bouche, ce rythme doit être maintenu pendant au moins deux minutes avant de commencer à donner des instructions.

3. Maintenant il est temps de relâcher la tension des pieds, ceci devrait être fait lentement pour qu’il prenne un temps de 20 à 30 secondes. Tout en dirigeant ce groupe musculaire, nous devons lentement répéter la phrase : sentir comme si toute la tension de mon corps s’échappe par mes pieds.

4. Lorsque ces muscles se sont relâchés, il est nécessaire de passer au groupe suivant : les cuisses. La procédure pour ce cas est la même que de contracter et de se détendre en prononçant la phrase : ressentir comment toute la tension dans mon corps s’échappe par mes cuisses et je sens mes jambes très légères.