Chondromalacie rotulienne ou syndrome douloureux fémoro-patellaire est caractérisé par une lésion dégénérative qui peut affecter grandement la surface articulaire de la rotule. L’incidence de cette lésion est fréquente chez les adolescents et les jeunes qui parviennent à répondre aux stimuli de surcharge qui se trouvent à l’intérieur du genou, tandis que chez les personnes âgées sont des maladies dégénératives responsables de l’arthrite et de l’usure du cartilage articulaire.

On parle d’une grande variété de causes multifactorielles qui peuvent influencer divers facteurs qui ont un désalignement de la rotule, à savoir la rotule élevée, les déséquilibres musculaires, qui a une tension excessive dans les ischio-jambiers et les jumeaux, une faiblesse du quadriceps, divers processus inflammatoires, processus dégénératifs, diverses conditions traumatiques, surconsommation, entre autres causes.

Symptômes et signes principaux

  • Douleur intense dans la partie antérieure du genou, étroitement liée à l’activité physique, qui empire lorsque l’on commence à monter et descendre les escaliers ou lorsque l’on court sur une surface très dure. De même, cette douleur augmente après la flexion prolongée que peut avoir le genou.
  • Si c’est le cas d’une douleur accrue par flexion, la douleur s’accompagne d’une sensation élevée et de raideur, ce qui rend très difficile l’extension du genou.
  • Au cours des mouvements de flexion-extension qui ont lieu dans le genou, une série de frottements ou de clics de la rotule sous une forme établie avec le fémur sont fréquemment rapportés.
  • De même, une faiblesse particulière des quadriceps est observée, en particulier du vasto interne.
  • Un raccourcissement de la hanche musculaire postérieure est obtenu, entraînant une anomalie biomécanique fémoro-rotulienne dans les ischiotibiums, le triceps sural et le fascia lata.

Traitement

      • Pendant la phase aiguë, le traitement obtenu est anti-inflammatoire et analgésique, utilisant une série de techniques manuelles telles que l’ostéopathie, la libération myofasciale, la massothérapie, l’étirement doux et des techniques électrothérapie telles la magnétothérapie et les courants TENS.
      • Dans la deuxième phase du traitement, il est nécessaire de se concentrer sur le renforcement musculaire, de la même manière dans l’amélioration de la biomécanique de la rotule et de la flexibilité musculaire, au moyen de l’utilisation du Global Postural Reduction RPG.
      • Étant de grande importance pour pouvoir effectuer un examen global du patient en lui-même, afin que sa structure puisse être évaluée, afin de pouvoir connaître ses habitudes posturales, les causes exactes afin de pouvoir corriger correctement sa blessure

L’important est de pouvoir équilibrer les forces qui sont reçues avec la rotule pour que la mauvaise nutrition puisse être éliminée, étant important le renforcement des muscles du quadriceps et une série d’étirement des muscles du quadriceps, ainsi que les ischio-jambiers et ainsi effectuer des exercices avec l’équilibre nécessaire.

 

L'actualités des Films Expendables